Peinture : Quelle couleur idéale pour la chambre à coucher ?

L’ambiance générale et la teinte de la chambre à coucher influencent grandement la qualité du sommeil et de l’humeur. Le choix de la couleur pour cet espace de détente et de repos devra donc être bien étudié pour passer une bonne nuit. Mais quelles sont alors ces teintes propices à l’endormissement et quels sont les tons néfastes à bannir ?

Les couleurs naturelles pour un sommeil profond

Parfaitement adaptées aux chambres d’adultes et suites parentales, les couleurs naturelles sont agréables et enveloppantes ce qui les rendent particulièrement favorables à la détente et l’endormissement. Bien entendu, pour un effet plus plaisant, associez votre peinture avec des pointes de couleur afin d’instaurer une ambiance zen et sereine.

Le bleu, considéré comme la couleur de l’apaisement, offrira une atmosphère contemporaine et élégante à la pièce. La palette de teintes est assez vaste : bleu indigo, ciel ou nuit, paon ou turquoise… Pensez à l’associer avec le gris ou le blanc pour un look moderne.

Le vert, qui est le symbole du zen attitude par excellence, peut également être un excellent choix. Évoquant la nature et le calme, cette couleur vous aidera aussi à évacuer le stress. Le blanc et le rose, de par leur fraîcheur, sont aussi parfaits pour agrandir l’espace ou éclairer davantage la chambre. Elles devront toutefois être associées à des couleurs plus sombres pour éviter une ambiance impersonnelle.

Quelles sont les couleurs à éviter ?

Afin d’instaurer une ambiance apaisante, l’idéal est de privilégier les teintes neutres ou le camaïeu (ton sur ton). Pour un certain équilibre dans la pièce, le rouge, l’orange et le jaune vif sont déconseillés. Ces tons ont en effet des propriétés excitantes incitant rarement à l’endormissement. Si vous souhaitez toutefois les utiliser, privilégier 80 % de bleu, vert ou blanc puis associez la peinture avec 20 % de couleur plus dynamiques.

Vous devrez donc jouer sur les autres éléments de la chambre à coucher notamment les linges de maison, la couleur du sol ou du plaid pour adoucir ces couleurs fortes. Pensez également à décliner la peinture avec des tons sourds, profonds ou mats pour un effet plus tonique.

Les conseils pour réussir la peinture de sa chambre à coucher

Afin de garantir une ambiance calme et reposante dans la pièce, n’hésitez pas à opter pour le ton sur ton. Privilégiez les différentes couleurs claires, sans pour autant négliger les teintes sombres et fortes pour ajouter de l’élégance à vos murs.

Les spécialistes conseillent particulièrement la peinture mate puisqu’en plus de son côté propice au sommeil, elle permet aussi de dissimuler les imperfections sur le mur.

La règle à respecter pour éviter toute erreur est simple ; la couleur dominante doit être présente à 80 %. La seconde teinte représente 15 % de la pièce et la troisième occupe 5 %. Cette dernière couleur sera surtout apportée par les accessoires et ornements décoratifs (coussin, vase, linge de lit…).

Le sticker autocollant : un accessoire de déco tendance
Comment choisir son poster mural géant ?